La Bavière, pays du futur

Responsabilité pour l’environnement et la nature

nature, © Bayern Tourismus
© Bayern Tourismus

La Bavière est richement dotée de merveilleux paysages et de sites naturels intacts. Les forêts de Bavière, ses montagnes, ses rivières et ses lacs abritent une faune et une flore d'une impressionnante diversité, dont de nombreuses espèces et variétés n'existant plus qu'en Bavière. Une nature intacte et un environnement protégé, ce sont aussi, pour les êtres humains, des conditions de vie saines et des possibilités de détente dans un environnement naturel. Afin de pouvoir transmettre cet environnement et cette nature aux générations futures, la conservation des fondements naturels de notre existence est absolument prioritaire en Bavière. En matière de protection de l'environnement, la Bavière a très tôt placé la barre très haut. La Bavière est le premier land d'Allemagne à avoir inscrit la protection de l'environnement dans sa Constitution et à avoir promulgué sa propre loi sur la protection de l'environnement. Le premier ministère de l'Environnement d'Europe a été institué par la Bavière. Et le parc national de la Forêt de Bavière a été le premier parc national d'Allemagne.

La Bavière possède deux parcs nationaux, le parc national de la Forêt de Bavière et le parc national des Alpes de Berchtesgaden. Ils ont ensemble une superficie de 45 000 hectares et, comme la Rhön, sont reconnus par l'UNESCO en tant que réserves de biosphères. Il s'y ajoute à peu près 600 réserves naturelles pour une superficie totale de 157 000 hectares et 16 parcs naturels pour une superficie de deux millions d'hectares. En tout, ce sont plus de 30 pour cent du territoire de la Bavière qui ont le statut de zones protégées.

Avec plus de 2,5 millions d'hectares, la Bavière possède la plus importante superficie boisée d'Allemagne. A peu près un tiers du territoire de l'Etat Libre est couvert de forêts. La forêt est indispensable à une nature et à un environnement sains. Elle protège contre les inondations et les avalanches, elle purifie l'air et l'eau, elle offre un espace vital aux animaux et aux plantes et elle assure un climat équilibré.

Le Pacte bavarois pour l'environnement

En matière de protection de l'environnement, la Bavière explore de nouvelles pistes. L'idée : l'Etat Libre et l'industrie conviennent de projets concrets de protection de l'environnement. L'objectif : faire plus pour l'environnement en agissant ensemble. Avec son Pacte pour l'environnement, la Bavière a été, en 1995, le premier pays d'Europe à mettre en œuvre un concept d'avenir pour une protection de l'environnement basée sur la coopération.

Le succès de la politique bavaroise de protection de l'environnement repose sur le fait que la protection de l'environnement ne passe pas seulement par des ordonnances et des lois mais aussi par des engagements librement consentis par les acteurs économiques et les industriels de Bavière. Cela évite la bureaucratie et n'a pas d'effets négatifs sur la croissance. Plus de 3 500 exploitations bavaroises adhèrent actuellement au Pacte pour l'environnement et pratiquent la protection de l'environnement par conviction. Ainsi, par exemple, en utilisant des produits recyclés de manière plus systématique, ou bien en recourant à des sources d'énergie alternatives, ou encore en prenant des mesures visant à la réduction des émissions de dioxyde de carbone. Entre-temps, le Pacte pour l'environnement s'exporte merveilleusement bien et fait de nombreux émules en Allemagne et hors d'Allemagne. En Bavière, le Pacte pour l'environnement est actualisé en permanence et élargi par de nouveaux participants et de nouveaux projets.